samedi 23 janvier 2016

Turquie-UE : Johannes Hahn demande au PKK de cesser ses attaques

"Le PKK doit arrêter de déclarer l'autonomie et reprendre le dialogue politique" (Commissaire européen)

Le Commissaire européen à l'élargissement plaide pour la fin des attaques du PKK contre la Turquie tout en assurant que l'UE prend "très au sérieux" la menace posée par le PKK.


AA - Strasbourg - Bilal Muftuoglu

"Le PKK doit arrêter de déclarer l'autonomie et reprendre le dialogue politique", a déclaré Johannes Hahn, Commissaire européen à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage.


S'exprimant au Parlement européen dans le cadre d'une session consacrée au thème "Situation dans le sud-est de la Turquie", Hahn a souligné que l'Union européenne (UE) suit de près la menace terroriste qu'affronte la Turquie, notamment posée par Daech, comme cela a été observé dans la récente attaque de Sultanahmet du 12 janvier mais aussi dans les attentats d'Ankara et de Suruc de l'an dernier.

La stabilité dans le sud-est de la Turquie est "non seulement importante pour la Turquie d'un point de vue politique, économique et sécuritaire mais aussi pour l'UE et la région au sens large", a affirmé le Commissaire européen. La préservation de l'espace politique dans la région est tout aussi important pour le début d'une transition en Syrie, a-t-il poursuivi.

Appelant le PKK à arrêter ses attaques contre la Turquie, Hahn a estimé que le progrès connu lors de deux dernières années dans le cadre du processus de résolution [de la question kurde] ne devrait pas être abandonné.

"Nous allons continuer de rassurer la Turquie sur le fait que l'UE prend très au sérieux la menace posée par le PKK et que les Etats membres de l'UE font preuve de fermeté à l'égard du PKK", a martelé Hahn, rappelant à cet égard que le PKK est inscrit sur la liste des organisations terroristes proscrites par l'UE depuis 2002.

Le Conseil de l'UE a approuvé cette décision mars dernier et maintiendra sa position "dans un avenir prévisible", a encore noté Hahn.
Source : http://aa.com.tr/fr/monde/le-pkk-doit-arr%C3%AAter-de-d%C3%A9clarer-lautonomie-et-reprendre-le-dialogue-politique-commissaire-europ%C3%A9en-/508249

Voir également : Antiterrorisme en Belgique : le parquet fédéral veut poursuivre 36 personnes pour leurs activités au sein du PKK

Allemagne : un homme condamné à 6 ans de prison pour son rôle dans le financement du PKK

Terrorisme : l'Etat allemand continue de sévir contre le PKK

Philipp Missfelder (porte-parole des affaires étrangères de la CDU-CSU au Bundestag) : "Je suis très heureux que nous ayons tracé une ligne rouge concernant le PKK"

Allemagne : une députée de Die Linke (parti issu de l'ex-SED est-allemand) voit son immunité parlementaire levée pour avoir soutenu les terroristes du PKK

Allemagne : "Le PKK est une organisation terroriste et cela continuera à rester ainsi pour nous" (Thomas de Maiziere)

Allemagne : Frank-Walter Steinmeier dément tout projet d'armement du PKK

L'Allemagne s'inquiète du fait que certains de ses ressortissants rejoignent les terroristes du PKK

Grande-Bretagne : elle voulait rejoindre les terroristes du PKK, elle est condamnée à 21 mois de prison

Le gouvernement néerlandais refuse d'armer les YPG, en raison de leur affiliation au PKK

Espagne : deux communistes espagnols arrêtés pour avoir rejoint les YPG