mercredi 6 janvier 2016

Trafic de pétrole à la frontière turco-syrienne : les circuits clandestins du PKK

"Dans la steppe du Kurdistan syrien coule le pétrole du PKK

    Home ACTUALITE International
        Par Charles Marlot Mis à jour le 04/01/2016 à 19:15 Publié le 04/01/2016 à 18:42

REPORTAGE- Contrôlés par la branche locale du PKK, les puits de pétrole du Kurdistan syrien produisent 20.000 barils par jour. Transformé en essence dans des raffineries artisanales, le brut alimente les caisses des séparatistes kurdes via des circuits clandestins qui débouchent en Turquie malgré l'embargo."

Source : http://www.lefigaro.fr/international/2016/01/04/01003-20160104ARTFIG00279-en-syrie-l-or-noir-des-kurdes-du-pkk.php

Voir également : Selon un dirigeant du PDK syrien, le PYD trafique du pétrole avec l'EI 

Selon une carte publiée par le ministère de la Défense russe, le pétrole de contrebande de l'EI transite par Qamishli (contrôlée par les YPG et Assad, soutenus par... la Russie)
 
Selon une carte, le trafic de pétrole de l'EI passe par Hassakeh (contrôlée par le PYD et Assad) et le Kurdistan irakien
 
Frontière turco-syrienne : les contrebandiers syriens ont de bonnes relations avec l'EI... mais aussi avec le PYD, l'ASL et le régime d'Assad
 
 
Nord de la Syrie : les YPG et l'EI ont échangé des otages près de la ville d'al-Hol
     
 
Selon le journaliste kurde Reshid Sekvan, il est arrivé à l'EI de passer des accords pragmatiques avec les "combattants kurdes" (YPG ou peshmerga ?)
   

Selon un responsable de l'ASL, l'offensive de l'EI sur Azaz a pour but de favoriser l'expansion du PYD au détriment de la rébellion syrienne
     
 
Quand les forces nationalistes kurdes s'acoquinaient avec l'EIIL
 
 
Terrorisme : Metin Karasular (un trafiquant de drogue et d'armes proche du PKK) avoue avoir été en contact avec Amedy Coulibaly

Le PKK et le trafic de drogue