samedi 9 janvier 2016

Nord de l'Irak : troisième attaque de l'EI contre l'armée turque

Irak : les forces turques abattent 17 combattants de l'EI lors d'une attaque sur un camp militaire

Publié le 2016-01-08 à 19:09 | french.xinhuanet.com

ANKARA, 8 janvier (Xinhua) -- Les soldats turcs ont abattu 17 combattants de l'Etat islamique (EI) jeudi soir alors que le groupe terroriste tentait de pénétrer dans un camp de formation militaire dans la région de Bashiqa, au coeur de la province irakienne de Mossoul, a rapporté vendredi le journal local Hurriyet Daily News.

Des soldats turcs ont été blessés alors qu'ils repoussaient l'attaque, troisième assaut depuis décembre contre le camp militaire situé près de la ville de Mossoul contrôlée par l'EI, indique l'article.

Les combattants de l'EI ont lancé leur première attaque sur le camp militaire le 16 décembre, juste après que la Turquie a déployé près de 150 soldats supplémentaires dans la zone de Bashiqa afin de former une milice irakienne sunnite pour combattre l'EI. Cinq soldats turcs ont ensuite été blessés lors du second assaut de l'EI le 27 décembre.

Le déploiement des soldats turcs en Irak a causé des tensions entre la Turquie et l'Irak, ce dernier ayant fait savoir que la présence de troupes turques dans le camp était une violation de la souveraineté du pays.
Source : http://french.xinhuanet.com/2016-01/08/c_134991478.htm

Turkey Repels IS Attack on Bashiq Camp in Northern Iraq

18 jihadists killed with not Turkish fatalities

Sardar Sattar

about 3 hours ago   |  Iraq

ANKARA — Following the second Islamic State (IS) attack on the Bashiq camp in northern Iraq, senior Turkish officials defend their previous decision to not withdraw their troops completely from the area.

Turkish troops, stationed in Bashiq camp near Mosul to train Iraqi Sunni mobilization forces (Hashd al-Watani), repelled an IS offensive on Friday and killed 18 jihadists, the Turkish Anadolu Agency reports.

Later on Friday, Turkish President Recep Tayyip Erdoğan told media that the recent IS attack on Bashiq camp just proved how appropriate was the Turkish decision to remain in the area.

Erdoğan confirmed that there have been no Turkish casualties reported.

Earlier in December 2015, the Turkish reinforcement to northern Iraq caused political tensions between Baghdad and Ankara. Iraqi central government insisted Turkey to withdraw from the area and respect Iraq’s “sovereignty and territorial integrity.”

Regarding the issue, Turkish Prime Minister Ahmet Davutoğlu believes that such offensives are “natural consequences” of Turkish participation in the war against terrorism.
Source : http://www.basnews.com/index.php/en/news/iraq/252565

Pour rappel : Erdogan déclare que les troupes turques resteront dans le nord de l'Irak 
  
Nord de l'Irak : une attaque de l'EI blesse des soldats turcs
 
Nord-est de Mossoul : envoi de soldats turcs pour entraîner les peshmerga

Voir également : RAPPEL : la Turquie a déjà bombardé à plusieurs reprises les positions de l’Etat islamique (EIIL)
 
 
Lutte contre l'EI : la Turquie a entraîné plus de 1.600 peshmerga irakiens
 
 
La Turquie d'Erdogan livre 15 pickups aux peshmerga irakiens
 
 
Lutte contre l'EI : les forces spéciales turques commencent à entraîner des Arabes sunnites et des Turkmènes
 
 
La Turquie a l'intention de poursuivre l'entraînement des peshmerga et de l'étendre à l'armée irakienne et à des forces arabo-sunnites anti-EI
 
 
La Turquie d'Erdogan est prête à contribuer à une opération de reconquête de Mossoul
 
 
Visite officielle d'Haidar al-Abadi en Turquie : Ahmet Davutoğlu a rappelé que la Turquie entraînait déjà les peshmerga et a promis davantage
 
 
La Turquie d'Erdogan continue à apporter une aide militaire aux peshmerga irakiens
 
 
Les forces armées turques entraînent 230 combattants kurdes irakiens dans le nord de l'Irak
  

L'armée turque entraîne les peshmerga kurdes irakiens
 
 
Arrivée en Turquie d'un deuxième groupe de peshmerga irakiens
 
 
Safin Dizayi (porte-parole du Gouvernement régional du Kurdistan) critique les extrémistes kurdes du BDP-HDP
 
 
Le ministre de la Santé de la région kurde d'Irak confirme que des peshmerga sont soignés en Turquie
 
 
Le porte-parole du Gouvernement régional du Kurdistan salue l'aide militaire et humanitaire apportée par la Turquie d'Erdogan
 
 
Fouad Hussein (représentant du Gouvernement régional kurde) confirme que la Turquie a livré des armes aux peshmerga et a commencé à les entraîner
 
 
Massoud Barzani révèle que la Turquie d'Erdogan a secrètement envoyé des armes aux peshmerga en août dernier