samedi 23 janvier 2016

Marseille : peines alourdies pour deux cadres du PKK

Marseille : peines alourdies pour deux kurdes du PKK

Deux kurdes de Marseille, considérés comme des cadres du PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan) ont vu leurs peines alourdies par la cour d'appel de Paris. Ils comparaissaient pour une affaire "d'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

    Par Ghislaine Milliet
    Publié le 19/01/2016 | 15:41, mis à jour le 19/01/2016 | 16:28

Deux hommes considérés comme des cadres du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) de la région de Marseille ont vu leurs peines alourdies mardi en appel à sept ans de prison pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.
La cour d'appel de Paris a assorti les peines prononcées contre Oner Uludag et Ali Baki d'une interdiction définitive du territoire français.
Au début de cette affaire, l'enquête portait sur un projet d'assassinat (qualification criminelle finalement abandonnée) à Draguignan (Var)
en 2012, déjoué du fait d'une importante présence policière sur les lieux des faits.
L'enquête a ensuite mis en évidence une affaire d'extorsion pour récolter la "kampanya", la collecte de l'impôt révolutionnaire auprès de la diaspora kurde.
En première instance, les deux principaux prévenus, accusés d'avoir projeté une action violente contre un homme qui refusait de payer la kampanya, avaient été condamnés à cinq ans de prison ferme. Le parquet, qui avait requis une peine de neuf ans d'emprisonnement, avait fait appel.
Leurs sept co-prévenus avaient également été condamnés le 24 mars 2015 à des peines allant de 30 mois avec sursis à deux ans ferme. Le parquet n'avait pas fait appel pour ces derniers.
Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/marseille/marseille-peines-alourdies-pour-deux-kurdes-du-pkk-907969.html

Pour rappel : France : 9 Kurdes condamnés dans une affaire de financement du PKK et d'extorsion

France : dix Kurdes de nationalité turque condamnés pour financement du PKK

Voir également : Paris : rixe dans une manifestation pro-PKK, un policier contraint de tirer en l'air

Draguignan : un commissaire de police violemment molesté par des manifestants pro-PKK

Terrorisme : Metin Karasular (un trafiquant de drogue et d'armes proche du PKK) avoue avoir été en contact avec Amedy Coulibaly

Marseille : des extrémistes kurdes jettent des projectiles contre la police française

Marseille : le sous-préfet Gilles Gray sanctionné pour ses propos critiques sur les Kurdes pro-PKK

Agitation nationaliste kurde à Marseille : le sous-préfet sort de ses gonds

France : les sympathisants du PKK-YPG créent des troubles un peu partout (aéroports, autoroutes, gares, Assemblée nationale, TV)

Reims : enquête antiterroriste concernant des tentatives d'extorsion de fonds par le PKK

Bordeaux : sept terroristes kurdes du PKK interpellés pour racket

Bordeaux : des trafiquants de drogue kurdes et non turcs

Le violeur kurde Selcuk Ozcan est membre du PKK

Villiers-le-Bel et Evry : des Kurdes provoquent des affrontements avec la police suite à l'arrestation de certains d'entre eux

L'opération policière d'Arnouville et Evry visait l'organisation terroriste PKK

Le coup de force des Kurdes d'Arnouville

  
"Le PKK, c’est aussi la terreur pour certains Kurdes."