lundi 7 décembre 2015

Syrie : une nouvelle fois, des rebelles turkmènes reprennent à l'EI des villages

Syrie: des rebelles turkmènes reprennent à l'EI des villages frontaliers
AFP
05/12/2015

Des combattants rebelles turkmènes se sont emparés de trois villages syriens contrôlés par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) à la frontière turque lors d'affrontements qui ont fait 13 morts dans les rangs de cette minorité, a indiqué samedi une ONG.


"C'est la première fois que des combattants turkmènes mènent le combat contre l'EI dans cette région, et cela après avoir reçu le soutien de la Turquie", a affirmé le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, sans préciser les détails de ce soutien.

Selon l'ONG, 13 combattants des brigades du "Sultan Mourad" ont été tués depuis vendredi dans de violents affrontements avec l'EI dans la province d'Alep (nord). "Les brigades du Sultan Mourad regroupent des combattants turkmènes rebelles qui se battent pour reprendre le contrôle de plusieurs localités contrôlées par l'EI", a précisé l'OSDH.

Les combats se concentrent dans les régions à l'est de la ville de Azaz, près de la frontière turque. La région d'Azaz abrite de longue date la minorité des Turkmènes syriens, à l'instar d'Alep ou de Lattaquié. Selon M. Abdel Rahmane, les rebelles turkmènes ont réussi à prendre le contrôle de trois villages frontaliers. L'OSDH n'était toutefois pas en mesure de préciser le nombre de victimes dans les rangs de l'EI mais a assuré qu'il y avait plusieurs morts.

En outre, un véhicule du groupe jihadiste a été visé et détruit par l'aviation de la coalition internationale dans la nuit de vendredi à samedi dans la même région où avaient lieu les combats, a ajouté le directeur de l'OSDH, sans pouvoir préciser si le véhicule transportait des armes ou des combattants.

L'EI contrôle de vastes pans de territoires à la frontière entre la Syrie et la Turquie, mais Ankara et Washington veulent s'assurer que les jihadistes désertent une zone allant de Jarablus à Azaz. La Turquie considère les Turkmènes comme des alliés naturels et souhaite les voir mener la lutte contre l'EI à sa frontière.
Source : https://www.lorientlejour.com/article/958815/syrie-des-rebelles-turkmenes-reprennent-a-lei-des-villages-frontaliers.html

Voir également : L'armée turque a abattu un avion russe qui attaquait les rebelles turkmènes (anti-EI)

Mauvaise nouvelle pour les YPG : des rebelles turkmènes reprennent des villages syriens à l'EI, avec le soutien de l'aviation américaine et turque

Mauvaise nouvelle pour les YPG : des Turkmènes syriens participent aux opérations de la coalition anti-EI
 
Les Turkmènes syriens ont décidé de former une armée unifiée pour combattre l'EI et le PYD
 
RAPPEL : la Turquie a déjà bombardé à plusieurs reprises les positions de l’Etat islamique (EIIL)