samedi 5 décembre 2015

Selon une carte publiée par le ministère de la Défense russe, le pétrole de contrebande de l'EI transite par Qamishli (contrôlée par les YPG et Assad, soutenus par... la Russie)




Source : http://sputniknews.com/russia/20151202/1031100729/russia-defense-ministry-briefing.html

"Turquie. Le pétrole de Daech, nouvelle source de tensions entre Ankara et Moscou

    Moyen-Orient
    Turquie
    Courrier international - Paris

Publié le 03/12/2015 - 15:19

La réponse ne s’est pas fait attendre. Face aux accusations de la Russie, selon lesquelles la Turquie achèterait de pétrole à Daech, la presse turque réagit.

“C’est devenu un sujet de raillerie”, écrit le quotidien turc pro-gouvernemental Yeni Safak à propos des accusations russes selon lesquelles la Turquie achèterait du pétrole à l’Etat islamique (Daech en arabe). Le 2 décembre, le vice-ministre de la Défense russe avait affirmé que le président turc Recep Tayyip Erdogan est “impliqué” dans le trafic de pétrole avec Daech. Une accusation qui a jeté de l’huile sur le feu des tensions entre Ankara et Moscou depuis la destruction d’un jet russe par l’armée turque le 24 novembre. 

“En effet, Anatoli Antonov, le vice-ministre russe de la Défense, s’est retrouvé dans une situation comique en essayant d’expliquer que la Turquie faisait du commerce de pétrole avec l’EI”, estime le journaliste.

    Selon Antonov, les camions remplis de pétrole vendu par l’EI et partis de Deir Ez-Zor et de Raqqa sont arrivés en Turquie en passant par la ville de Qamishli et le nord d’Alep. Or, ces deux zones sont sous le contrôle des soldats de l’armée de Bachar El-Assad ou du PYD [Parti kurde syrien] qui y ont installé de nombreux checkpoints. Donc, si, comme l’affirme la Russie, la Turquie achète là du pétrole, elle serait donc obligée de le faire en collaborant avec Assad et le PYD…”"

Source : http://www.courrierinternational.com/article/turquie-le-petrole-de-daech-nouvelle-source-de-tensions-entre-ankara-et-moscou 

Les Russes ont récemment parachuté une aide militaire aux YPG près d'Alep : http://basnews.com/index.php/en/news/middle-east/246536

Intéressant de voir que les autorités russes n'osent pas prétendre que le trafic passerait par la portion de la frontière contrôlée par l'EI.

Voir également : Selon une carte, le trafic de pétrole de l'EI passe par Hassakeh (contrôlée par le PYD et Assad) et le Kurdistan irakien

Pétrole de l'EI : les Etats-Unis sanctionnent le chrétien syrien George Haswani 

Salih Muslim (PYD) a rencontré Mikhaïl Bogdanov (vice-ministre des Affaires étrangères russe) à Paris

Frontière turco-syrienne : les contrebandiers syriens ont de bonnes relations avec l'EI... mais aussi avec le PYD, l'ASL et le régime d'Assad
 
Nord de la Syrie : les YPG et l'EI ont échangé des otages près de la ville d'al-Hol
 
 
Selon le journaliste kurde Reshid Sekvan, il est arrivé à l'EI de passer des accords pragmatiques avec les "combattants kurdes" (YPG ou peshmerga ?)
 
 
Selon un responsable de l'ASL, l'offensive de l'EI sur Azaz a pour but de favoriser l'expansion du PYD au détriment de la rébellion syrienne
 
 
Quand les forces nationalistes kurdes s'acoquinaient avec l'EIIL

Terrorisme : Metin Karasular (un trafiquant de drogue et d'armes proche du PKK) avoue avoir été en contact avec Amedy Coulibaly