lundi 14 décembre 2015

Le rôle des femmes au sein du PKK-YPG




"Le rôle des femmes : mythe ou réalité ?
En novembre 2014, les autorités locales aux commandes dans les régions kurdes de Syrie ont promulgué un décret garantissant aux femmes les mêmes droits que les hommes, a confirmé une ONG, qualifiant l'initiative « d'affront » à l'adversaire jihadiste. Depuis, la lumière est projetée sur ces femmes combattantes, fusil à la main et cheveux au vent, amazones d'un nouveau genre.
Mais pour le chercheur Jordi Tejel, le rôle des femmes kurdes n'est pas ce qu'il paraît être. « À l'origine, le PKK est un mouvement de gauche, marxiste-léniniste, laïc, hostile à l'islamisme. Bien plus tard, il a adopté les notions de féminisme, d'écologie... Avec ce nouveau discours de libération nationale, qui doit aller de pair avec la libération sociale, le PYD a attiré un bon nombre d'entre elles à rejoindre les rangs de la guérilla », rappelle t-il.
Ensuite, figurent des questions d'ordre pratique : « Il fallait ratisser plus large pour la guérilla, donc le PKK a créé des sections féminines. Ces branches ne se mélangeaient pas avec les branches masculines. Il s'agissait et s'agit encore d'un véritable sacerdoce. Elles n'ont pas le droit de se marier ni d'avoir des enfants. Mais c'est le même régime pour les hommes. Ces femmes sont là pour la cause nationale. Les cadres du parti ont toujours été des hommes, et le restent. Les femmes ont donc un rôle à jouer au sein du mouvement. Mais ce mouvement féministe est limité et probablement très exagéré à des fins de propagande. Les Kurdes veulent montrer à l'Occident une certaine orientation moderne. »"

Source : http://www.lorientlejour.com/article/916226/-les-kurdes-syriens-aspirent-desormais-a-un-confederalisme-democratique-.html

Voir également : PYD et féminisme : une opération de communication à usage externe

Les médias occidentaux et la question des détournements de mineurs commis par le PKK

Syrie : la police politique du PYD disperse les manifestations de solidarité avec les Kurdes de Mahabad

Ahmad Mustafa (révolutionnaire syrien d'origine kurde) : "Je souhaite que les organisations de défense des droits de l'homme fassent pression sur le PYD afin qu'ils me rendent mon fils"

Témoignage d'une adolescente kurde sur l'exécution d'une jeune femme par le PKK dans le nord de l'Irak

Afrin : le PYD enlève et torture une adolescente, puis pousse sa famille à l'exil en Turquie

Qamishli : la police politique du PYD (Asayish) attaque une manifestation contre l'enrôlement forcé dans les YPG

Hassakeh : des partisans du PYD attaquent une femme qui brandissait le drapeau du Kurdistan irakien

Turquie : la complaisance du HDP (parti nationaliste kurde) pour la polygamie

Le violeur kurde Selcuk Ozcan est membre du PKK

Pour avoir écrit un article mettant en doute les performances et la moralité des YPG, une journaliste reçoit des menaces de viol et des insultes misogynes