mercredi 7 octobre 2015

Bitlis : un attentat du PKK tue un civil et en blesse deux autres

PKK remote control bomb kills one civilian, injures two
DAILY SABAH
ISTANBUL
Published October 4, 2015

A civilian has died, two others were injured when PKK terrorists detonated a bomb by remote control in Turkey's southeastern province of Bitlis on late Saturday.


25-year-old Maşallah Şipallı was killed after the bomb placed inside a construction machine by the PKK terrorist was detonated by remote control. Şipallı was reportedly taking food to his father who was working in the construction site.

Şipalli was pronounced dead at the scene while his father, Şerif Şipallı and one of his friends, Vasfi Gökyer injured in the attack have been transferred to the Tatvan State Hospital.

An investigation to capture the escaped terrorists has been launched after the incident.
Source : http://www.dailysabah.com/nation/2015/10/04/pkk-remote-control-bomb-kills-one-civilian-injures-two

Voir également : Province de Batman : un civil et un policier tués par une attaque du PKK

Diyarbakir : deux fillettes tuées par des tirs de mortier du PKK

Şırnak : le PKK tue un ambulancier

Şırnak : le PKK tire au mortier sur une maison, faisant 3 morts parmi les civils

Mardin : les terroristes du PKK tuent un père de famille et blessent son fils

Turquie : encore des civils tués et blessés par le PKK

Mardin : le PKK a tiré sur 6 ambulances en l'espace de 20 jours

Juillet-août 2015 : la vague de terrorisme en Turquie (PKK, EI, DHKP-C)

L'historien "libéral" turc Halil Berktay critique les mensonges et omissions de la BBC sur le PKK

Turquie : arrestation et expulsion de la journaliste pro-terroriste Frederike Geerdink (néerlandaise), après sa participation à une chaîne humaine visant à protéger les terroristes du PKK

Turquie, EI et PKK : quand les médias dérapent au détriment de l'éthique journalistique

Turquie : des familles kurdes endeuillées par la faute des suppôts du PKK

Pourquoi le PKK est une organisation criminelle et terroriste : actes terroristes indiscriminés, attentats-suicides, kidnappings, trafic de drogue, trafic d'êtres humains, extorsions de fonds, blanchiment d'argent

Qui sont les victimes du PKK ?