mercredi 16 septembre 2015

Le PDK syrien veut supplanter le PYD après la chute du régime d'Assad

KDP-S Aims to Replace PYD When Syrian Regime Falls
Syrian Kurds flee to Europe to avoid PYD Compulsory Military Service: KDP-S official


Basnews  |  Isa Abdulqahar
views
15.09.2015  14:16

ERBIL – A Kurdistan Democratic Party of Syria (KDP-S) politburo member says that imposing obligatory military service in Syrian Kurdistan has exacerbated a poor situation where people are already struggling with a lack of food and basics.

In an exclusive interview with BasNews, Faisal Ismail claimed that the Democratic Union Party (PYD) is forcing not only youths, but also those in their 30s and 40s to join military units. This, he believes, is the reason for Syrian Kurds leaving the country.


Faisal pointed out that the KDP-S is preparing its Peshmerga forces to replace the PYD once the Syrian regime falls.

“The PYD has failed in administrating Syrian Kurdistan, but they are supported by the Syrian regime’s air force and we cannot replace them at the moment”, he added.

He claimed that the PYD is a “Syrian-Iranian” project in the region, which negatively affects civilians.

“About 8,000 youths have voluntarily joined the Syrian Peshmerga forces because they are not pleased with the PYD administration in Syrian Kurdistan.”


Regarding the migration crisis, Faisal said that the Syrian Kurds are heading to Europe because they have no hope of finding a decent life at home.

“We attempted to provide food and basics through the Barzani Charity Foundation, but the PYD prevented our support getting through,” he claimed.
Source : http://www.basnews.com/en/news/2015/09/15/kdp-s-aims-to-replace-pyd-when-syrian-regime-falls/

Voir également : Afrin : suite à l'exode de dizaines de milliers de Kurdes, le PYD-YPG impose une interdiction de voyager

Afrin : exode des jeunes et des familles kurdes en raison des problèmes économiques et de l'enrôlement forcé dans les YPG
 
Syrie : les YPG veulent recruter des Arabes pour compenser l'émigration massive des Kurdes locaux et le manque de combattants
 
Afrin : le PYD enlève et torture une adolescente, puis pousse sa famille à l'exil en Turquie
 
Afrin : la police politique du PYD (Asayish) avait enlevé un combattant du PDK syrien

Ahmad Mustafa (révolutionnaire syrien d'origine kurde) : "Je souhaite que les organisations de défense des droits de l'homme fassent pression sur le PYD afin qu'ils me rendent mon fils"

Sheran Ibrahim (un ancien leader du PYD) : "la politique volontariste du PYD pour dominer le Rojava a eu pour résultat l'avancée de l'EI dans les zones kurdes"

Ibrahim Biro (secrétaire général du parti kurde Yekiti) : les combattants des partis kurdes ont été "détenus, harcelés et exilés" par le PYD

Mustafa Osso (Conseil national kurde) dénonce l'enrôlement forcé de centaines de jeunes Kurdes (et non-Kurdes) dans les YPG

Kobanê : des Kurdes réfugiés à Suruç (Turquie) critiquent le PKK-PYD

Francesco Desoli : "le PYD n’a pas hésité à utiliser tous les moyens à sa disposition pour éliminer ou marginaliser ses rivaux politiques"

Massoud Barzani (novembre 2013) : "le PYD essaie par la force des armes et en accord avec le régime syrien d'imposer un état de fait"

Ayn al-Arab/Kobanê aujourd'hui : une ville détruite et sous la coupe de terroristes
 
Tell Abyad : l'incompétence administrative du PYD-YPG et ses conséquences pour la population