samedi 5 septembre 2015

Le Conseil national kurde dénonce les provocations terroristes du PYD

jeudi, 13 août 2015 20:50
Le Conseil national kurde dénonce les actes de provocation du PYD

Le Conseil national kurde condamne fermement les actes de provocation terroristes menés par le Parti de l'Union démocratique kurde (PYD) contre les opposants à sa politique et les Kurdes de Syrie, accusant les milices affiliées au PYD de toutes les conséquences indésirables pouvant résulter des violations et abus.

Le Conseil invite la PYD à reconsidérer sa politique et à se conformer à l'accord de Dohouk signé par le Conseil national kurde et le Mouvement de la société démocratique sous les auspices de M. Massoud Barzani. L'accord vise à parvenir à une position kurde unifiée sur les niveaux politiques et militaires.
Le Conseil national kurde précise que le PYD poursuit ses pratiques répressives visant à imposer son autorité et sa dictature contre les Kurdes et les organisations des droits de l'Homme et de la société civile par la force des armes. Le PYD continue également d'émettre des lois et décrets illégitimes qui sont contraires aux droits de l'Homme et aux valeurs kurdes.
Le PYD a intensifié ses raids, ses campagnes d'arrestation, le recrutement forcé, les déplacements forcés et l'enlèvement de mineurs, soulignant que de telles pratiques ne pourront contrecarrer sa lutte pour un projet national kurde en Syrie.
Le PYD a également réprimé les médias libres et fermé les établissements d'enseignement publics et privés. Il continue également d'intimider les autres blocs politiques kurdes dans le but d'envoyer un message clair au Conseil national kurde qui travaille pour les Kurdes en Syrie.
Source : http://fr.etilaf.org/all-news/nouvelles-locales/le-conseil-national-kurde-denonce-les-actes-de-provocation-du-pyd.html

Voir également : La famille d'un politicien kurde kidnappé demande à Massoud Barzani de faire cesser les abus du PYD

Afrin : la police politique du PYD a arrêté un cadre du PDK syrien

Afrin : la police politique du PYD arrête un homme politique kurde

Afrin : le PYD enlève et torture une adolescente, puis pousse sa famille à l'exil en Turquie

Afrin : la police politique du PYD (Asayish) avait enlevé un combattant du PDK syrien

Ahmad Mustafa (révolutionnaire syrien d'origine kurde) : "Je souhaite que les organisations de défense des droits de l'homme fassent pression sur le PYD afin qu'ils me rendent mon fils"

Hassakeh : le PYD arrête trois membres du PDK syrien et ferme le bureau de ce dernier

Sheran Ibrahim (un ancien leader du PYD) : "la politique volontariste du PYD pour dominer le Rojava a eu pour résultat l'avancée de l'EI dans les zones kurdes"

Ibrahim Biro (secrétaire général du parti kurde Yekiti) : les combattants des partis kurdes ont été "détenus, harcelés et exilés" par le PYD

Mustafa Osso (Conseil national kurde) dénonce l'enrôlement forcé de centaines de jeunes Kurdes (et non-Kurdes) dans les YPG

Kobanê : des Kurdes réfugiés à Suruç (Turquie) critiquent le PKK-PYD

Francesco Desoli : "le PYD n’a pas hésité à utiliser tous les moyens à sa disposition pour éliminer ou marginaliser ses rivaux politiques"

Massoud Barzani (novembre 2013) : "le PYD essaie par la force des armes et en accord avec le régime syrien d'imposer un état de fait"

Syrie : la répression du PKK-PYD-YPG contre les partisans du PDK de Barzani

Les zones contrôlées par le PKK-PYD-YPG en Syrie : arrestations arbitraires, torture, meurtres inexpliqués et disparitions