lundi 18 mai 2015

Zurich : guerre des gangs entre Kurdes et Balkaniques

Des gangs se livrent une guerre en Suisse
Criminalité Des incidents ont eu lieu samedi soir à Zurich, mettant aux prises la police avec un nouveau gang. Ce dernier recrute ses membres dans la communauté kurde et a déclaré la guerre à un groupe rival d'origine balkanique.


Par Pascal Schmuck
De Zurich 04.05.2015

La police se veut attentive après un incident samedi soir 2 mai à Zurich. Une cinquantaine d'individus ont défilé dans la Langstrasse avant d'être interceptés par la police, qui a dû faire usage de balles en caoutchouc. Une trentaine d'entre eux ont été interpellés avant d'être relâchés et bannis du quartier chaud de la ville pendant 24 heures, a indiqué la police municipale.

Le problème, c'est qu'il ne s'agissait pas de supporters de football éméchés mais de membres d'un gang de rue, qui entend faire la loi dans le milieu à Zurich, comme l'explique 20 Minuten. Et c'est un groupe que les spécialistes suivent de près, car il recrute parmi les immigrés kurdes principalement: Sondame.


Provocation à tous les niveaux

Ce dernier ne cache ni ses intentions ni son agressivité.
Il a déclaré la guerre à United Tribuns, un gang dont les membres proviennent essentiellement des Balkans. Les vidéos de provocations se répandent sur Internet, comme brûler la veste d'un gang ennemi.

Sur Facebook, Sondame ne prend pas plus de gants. «Le président des United Tribuns de Zurich a appris la leçon. Les autres feraient mieux de capituler avant que nous venions leur rendre visite», fanfaronne le chapitre suisse.

Cette guerre a démarré en Allemagne où les deux gangs s'affrontent dans les rues de nombreuses villes, a rapporté le Bild.

Une réaction n'est pas exclue

Des rixes ont déjà eu lieu à Bâle, et barres de fer ainsi que couteaux sont souvent exhibés. La police redoute dorénavant une réaction des United Tribuns. «Nous suivons attentivement la scène et sommes prêts à agir en cas de besoin», a déclaré à la SonntagsZeitung Marc Beson, porte-parole de la police cantonale zurichoise. Même vigilance affichée à Bâle.

Sondame est un gang relativement nouveau dans ce milieu. Il compte plusieurs centaines de sympathisants en Suisse et il serait dirigé par Rezan C., un Kurde ex-Hells Angels. Il justifie son combat par la lutte «contre les gangs de souteneurs comme United Tribuns et autres fascistes qui se cachent dans ces groupes.»


(Newsnet)
(Créé: 04.05.2015, 09h16)
Source : http://www.24heures.ch/suisse/Des-gangs-se-livrent-une-guerre-en-Suisse/story/18812733

Voir également : Les gangs kurdo-libanais à Berlin

Le gang "Kurdish Pride" à Nashville (Etats-Unis)

Le PKK et le trafic de drogue