mardi 6 janvier 2015

Coalition nationale syrienne : bientôt un nouveau vice-président représentant la communauté kurde

"5 janvier 2015   
La Coalition nationale syrienne a renouvelé ses instances

Dimanche 4 janvier 2015, au terme de la 3ème journée de sa 18ème Assemblée générale, la Coalition nationale des Forces de la Révolution et de l'Opposition syrienne (CN) a procédé, comme son règlement intérieur le lui impose tous les 6 mois, à l'élection d'une nouvelle équipe dirigeante. C'est avec un groupe renouvelé qu'elle affrontera les défis qui dès maintenant se posent, avec en première ligne de mire, les négociations entamées au Caire avec d'autres groupes d'opposition, et, à la fin du mois de janvier, la réunion imaginée par les Russes qui ont invité des opposants choisis intuitu personae à "dialoguer" à Moscou, moins pour parvenir à une sortie de crise que pour occuper la place et offrir encore du temps à leur protégé Bachar al-Assad.

Le président sortant, Hadi al-Bahra n'étant pas candidat à un second mandat, c'est Khaled Khoja, "ambassadeur" de la Coalition en Turquie, qui l'a emporté. Il a devancé de 6 voix (56 contre 50) Nasr al-Hariri, secrétaire général dans l'équipe précédente. Né en 1965 à Damas et membre de la communauté turkmène de Syrie, Khaled Khoja a fait des études de Médecine à l'Université d'Izmir qu'il a achevées en 1995. Il avait préalablement obtenu à la même université un diplôme de Sciences politiques. Responsable du Comité de la Déclaration de Damas en Turquie, il a contribué, en 2011, à la création du Conseil national syrien, puis, en 2012, à la création de la Coalition nationale dont il assumera la présidence pour les 6 mois à venir. Il parle l'arabe, le turc et l'anglais.

Il aura pour vice-président Hicham Marwah, qui l'a emporté de 13 voix (56 contre 43) sur son unique concurrent Fayez Sara. Le second poste de vice-président réservé à une représentante des femmes a été obtenu par Nagham Ghadri qui l'a emporté au second tour de scrutin par 53 voix contre 49 à Hivaroun Charif. Le troisième poste vice-président, affecté à un représentant de la communauté kurde, sera prochainement désigné, le Dr Abdel-Hakim Bachar, ancien président du Conseil national kurde (CNK) ne pouvant statutairement être élu à cette fonction une fois encore."

Source : http://syrie.blog.lemonde.fr/2015/01/05/la-coalition-nationale-syrienne-a-renouvele-ses-instances/