jeudi 27 novembre 2014

Les forces armées turques entraînent 230 combattants kurdes irakiens dans le nord de l'Irak

La Turquie entraîne 230 combattants kurdes irakiens dans le nord de l'Irak

2014-11-25 20:06:55  xinhua

Les forces armées turques ont entraîné 230 combattants kurdes irakiens de l'administration autonome dans le nord de l'Irak et continueront l'entraînement aussi longtemps que nécessaire, a rapporté mardi Hurriyet Daily News.


Les forces spéciales turques, surnommées Bordo Bereliler (Bérets Bordeaux), offrent depuis un mois un programme d'entraînement "secondaire" aux combattants kurdes irakiens dans un camp militaire opéré par le Gouvernement régional du Kurdistan (KRG) dans le nord de l'Irak, ont confié des fonctionnaires du ministère turc des Affaires étrangères sous couvert d'anonymat.

Le programme de formation se déroule dans le cadre de la coopération entre les Kurdes irakiens et la Turquie dans la lutte contre les activistes de l'Etat islamique (EI).


La Turquie entraînera également de nombreux groupes d'opposition modérée syrienne chaque année, en coopération avec les Etats-Unis.

Ankara et Washington n'ont pas terminé les négociations sur le programme d'entraînement et d'équipements pour les combattants de l'Armée syrienne libre (FSA), qui aura lieu dans la province de Kirsehir de la région de l'Anatolie centrale de Turquie.

La Turquie et les Etats-Unis ont essayé de restreindre "les divergences tactiques" dans les négociations pour le programme, selon les fonctionnaires.

La Turquie insiste que le programme pour l'opposition syrienne ne devrait pas seulement viser la lutte contre les djihadistes de l'EI, mais également celle contre le régime syrien.

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu s'est entretenu avec le leader des Kurdes irakiens Massoud Barzani à Erbil.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Barzani, M. Davutoglu a souligné que la sécurité de l'Irak, y compris la région kurde irakienne, est d'une importance vitale pour la Turquie.

"La Turquie offrira du soutien sous diverses formes à la région kurde irakienne", a indiqué le Premier ministre turc.

Lors de sa visite dans le nord de l'Irak, M. Davutoglu s'est déplacé au camp d'entraînement militaire de Peshmerga à Diana et dans un camp de réfugiés à Zakho, a rapporté vendredi l'agence officielle Anadolu.
Source : http://french.cri.cn/621/2014/11/25/602s411468.htm

Voir également : L'armée turque entraîne les peshmerga kurdes irakiens

Le porte-parole du Gouvernement régional du Kurdistan salue l'aide militaire et humanitaire apportée par la Turquie d'Erdogan

Fouad Hussein (représentant du Gouvernement régional kurde) confirme que la Turquie a livré des armes aux peshmerga et a commencé à les entraîner

Massoud Barzani révèle que la Turquie d'Erdogan a secrètement envoyé des armes aux peshmerga en août dernier

La Turquie d'Erdogan aurait secrètement payé deux mois de salaires pour les fonctionnaires du Kurdistan irakien

Les liens de dépendance du Kurdistan irakien à l'égard de la Turquie d'Erdogan

Les peshmerga kurdes ne méritent pas leur haute réputation militaire

La politique de la Turquie vis-à-vis de Kobanê : laisser passer les peshmerga irakiens et l'ASL pour contrebalancer l'influence du PKK-PYD

L'étau se resserre autour du PYD-YPG à Kobanê : EI d'un côté, ASL et peshmerga irakiens de l'autre