jeudi 20 novembre 2014

Allemagne : une députée de Die Linke (parti issu de l'ex-SED est-allemand) voit son immunité parlementaire levée pour avoir soutenu les terroristes du PKK

Le drapeau du PKK brandi par Die Linke au Bundestag
Dimanche, 16 Novembre, 2014

Dix parlementaires de Die Linke ont déployé, vendredi au Bundestag, le drapeau du PKK. Photo : Kurdish Info
L’immunité parlementaire de la députée allemande de Die Linke, Nicole Gohlke, a été levée. Son crime ? Avoir brandi un drapeau aux couleurs de l’organisation kurde PKK lors d’une manifestation à Munich, le 18 octobre, organisée en solidarité avec la ville de Kobané.

Nicole Gohlke demande au gouvernement allemand de lever l’interdiction du PKK, décrétée depuis 1993. « En ce moment, sous ce drapeau, un peuple se bat pour la liberté, les droits de l’homme et la démocratie », souligne la députée allemande. Vendredi, dix autres parlementaires de Die Linke ont déployé, au Bundestag, le drapeau du PKK.
Source : http://www.humanite.fr/le-drapeau-du-pkk-brandi-par-die-linke-au-bundestag-557711

Voir également : Allemagne : "Le PKK est une organisation terroriste et cela continuera à rester ainsi pour nous" (Thomas de Maiziere)

Allemagne : Frank-Walter Steinmeier dément tout projet d'armement du PKK

L'Allemagne s'inquiète du fait que certains de ses ressortissants rejoignent les terroristes du PKK

Hambourg : une association kurde réprouve les provocations des pro-PKK

Le PKK et le trafic de drogue

L'incommensurable hypocrisie de la "journée pour Kobanê"

Barbarie antisémite à Jérusalem : un attentat revendiqué par le FPLP communiste, allié d'Assad et du PKK-PYD-YPG