samedi 11 octobre 2014

Turquie : le bilan des émeutes provoquées par les ultra-nationalistes kurdes

Turquie : 31 personnes tuées dans les manifestations contre l'EI
Par : Vivienne |  Mots clés : Turquie, EI
French.china.org.cn | Mis à jour le 10-10-2014

Trente et une personnes ont été tuées et 351 autres blessées dans des manifestations violentes en Turquie contre l'Etat islamique (EI), a indiqué vendredi le ministre turc de l'Intérieur, Efkan Ala.

Des milliers de Kurdes affluent dans les rues depuis lundi pour manifester contre l'avancée des combattants de l'EI vers Kobane, une ville du nord de la Syrie peuplée de Kurdes.

Les citoyens de 35 provinces turques ont été affectés par les manifestations et 1.024 manifestants ont été arrêtés, a indiqué le ministre aux journalistes, qui a ajouté que les décès étaient survenus à la suite d'affrontements entre groupes rivaux.

M. Ala a déclaré que deux policiers avaient été tués jeudi soir par des assaillants non identifiés ayant ouvert le feu sur ces agents alors qu'ils enquêtaient sur des lieux détruits lors des récentes manifestations dans la province de Bingol (est).

Le ministre a appelé la population à s'abstenir de manifester dans la rue en déclarant que la "spirale de la violence" devait s'arrêter.

Les affrontements ont été principalement provoqués par des partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et le Hezbollah, un groupe islamiste radical turc, dont les membres sont pour la majorité Kurdes.

Kobane, aussi connu sous le nom d'Ain al-Arab, a essuyé de violentes attaques de la part de l'EI au cours des trois dernières semaines.

L'EI a réussi à s'emparer de centaines de villages kurdes autour de Kobane, forçant des dizaines de milliers de personnes à fuir.

Le Parti populaire démocratique pro-kurde a appelé à manifester contre l'attaque sur Kobane et "la réticence [du gouvernement turc] sur la question".
Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Source : http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-10/10/content_33727908.htm

Le bilan suite aux manifestations anti-EI en Turquie s'élève à 24 morts
Par : Vivienne |  Mots clés : news
French.china.org.cn | Mis à jour le 10-10-2014

Le bilan des manifestations contre l'Etat islamique (EI) en Turquie s'est élevé jeudi à 24 morts, a rapporté l'agence de presse privée Dogan.

La plupart des victimes étaient originaires des provinces du sud-est, où le gouvernement turc a déclaré un couvre-feu pour empêcher les troubles, lesquels sont entretenus principalement par les partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, hors-la-loi) et le Hezbollah turc, un groupe islamiste radical présent en Turquie et dont les membres sont essentiellement Kurdes.

Les autorités turques ont levé jeudi le couvre-feu dans certaines provinces, la violence ayant baissé d'un cran.

Dans un communiqué écrit, le président turc Recep Tayyip Erdogan a expliqué jeudi que les manifestations visaient à saboter le processus de paix entre les rebelles kurdes et le gouvernement, alors que la Turquie négocie avec le dirigeant emprisonné du PKK, Abdullah Ocalan, pour mettre fin à des décennies de rébellion kurde.

Les manifestations avaient commencé lundi et sont devenues violentes face au refus du gouvernement turc d'aider à empêcher la ville syrienne à prédominance kurde de Kobané de tomber entre les mains de l'EI.

Le Parti démocratique populaire (HDP), pro-kurde et affilié au PKK,
a appelé les Kurdes de Turquie à manifester contre la "tentative de massacre" perpétrée par l'EI contre les Kurdes syriens de la ville de Kobané.
Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Source : http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-10/10/content_33718356.htm

Voir également : Turquie : après le vote de la motion autorisant une intervention militaire, les milieux extrémistes kurdes déclenchent de graves émeutes...

Turquie : affrontements meurtriers entre Kurdes pro-PKK et Kurdes islamistes du Hizbullah

Erbil : des manifestants pro-PYD attaquent au couteau des journalistes de l'agence kurde Rudaw

Turquie : des intellectuels kurdes critiquent le parti HDP pour son appel irresponsable à manifester (et ce alors qu'il a voté contre la motion parlementaire turque)

"Sauver Kobanê" ? Salih Muslim (leader du PYD, branche syrienne du PKK) s'oppose catégoriquement à une intervention turque