mardi 7 octobre 2014

Turquie : après le vote de la motion autorisant une intervention militaire, les milieux extrémistes kurdes déclenchent de graves émeutes...

Turquie : couvre-feu déclaré dans trois provinces pour empêcher les manifestations contre l'avancée de l'EI
Par :  |  Mots clés : news
French.china.org.cn | Mis à jour le 08-10-2014

Le gouvernement turc a déclaré mardi un couvre-feu dans trois provinces de l'est et du sud-est du pays pour tenter de disperser les manifestations contre l'avancée des combattants de l'Etat islamique (EI) dans Kobané, ville à majorité kurde du nord de la Syrie, a rapporté l'agence de presse privée Dogan.

Le couvre-feu a été déclaré dans les villes de la province de Mardin (sud-est de la Turquie), et des provinces de Van et de Siirt (est du pays),
selon l'agence de presse.

Une personne, Hakan Buksur, aurait été tuée lorsque la police anti-émeute a tiré sur les manifestants avec des balles réelles, des gaz lacrymogènes et des canons à eau dans la ville de Varto, dans la province de Mus (est), selon l'agence de presse.

Le Parti démocratique du peuple (HDP), pro-kurde, a appelé lundi les Kurdes de Turquie à manifester contre la "tentative de massacre" des Kurdes syriens dans la ville de Kobané par les djihadistes de l'Etat islamique.

Les manifestants ont organisé tard lundi des rassemblements à travers la Turquie, les Kurdes du pays appellant le gouvernement turc à défendre les Kurdes syriens dans le pays voisin, qui voit s'affronter férocement depuis trois semaines les combattants de l'Etat islamique et les combattants kurdes.

Des groupes kurdes, qui seraient affiliés au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, hors-la-loi), ont incendié mardi des banques, des voitures et des bâtiments, suite à des informations disant que les combattants de l'EI ont pris le contrôle de certains quartiers de Kobané pendant le week-end.

Les combattants de l'EI assiègent la ville de Kobané, frontalière de la Turquie, depuis trois semaines et ils ont conquis de nombreux villages autour de la ville. Environ 180 000 Kurdes syriens ont fui les violences de l'EI et se sont réfugiés en Turquie.

La semaine dernière, le Parlement turc a adopté une motion autorisant des actions militaires transfrontalières en Syrie et en Irak pour lutter contre les groupes terroristes. Cette motion accorde au gouvernement une autorisation d'un an lui permettant d'envoyer "si nécessaire" les forces armées turques "dans des pays étrangers pour des opérations et des interventions transfrontalières" et de faire stationner "des militaires étrangers en Turquie dans le même but".
Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Source : http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-10/08/content_33696189.htm

KOBANI AS COVER, PROTESTORS RAMPAGE ISTANBUL STREETS

    Daily Sabah
    Updated : 07.10.2014 23:25:18

ISTANBUL — Protestors have flocked the streets on Tuesday night using the attacks on the northern Syrian town of Kobani by the terrorist group ISIS as a cover. Crowds gathered to protest the incidents in Kobani after ISIS attacked the border town but things turned ugly as Molotov cocktails were hurled at a gas station and cars were flipped.

The police are on high alert and working to disperse the rioters who have gathered illegally in Istanbul.

Molotov cocktails were hurled at a gas station in Okmeydanı and other parts of Istanbul have seen damage by the rioters including, Bağcılar, Kadıköy, Esenyurt and Sultangazi. No injuries have so far been reported.

More to follow..
Source : http://www.dailysabah.com/nation/2014/10/07/kobani-as-cover-protestors-rampage-istanbul-streets

Voir également : PKK-PYD-YPG : "On peut comprendre les inquiétudes turques" (Didier Billion)

RAPPEL : la Turquie a déjà bombardé à plusieurs reprises les positions de l’Etat islamique (EIIL)

Frontière turco-syrienne : l'armée et la police turques viennent en aide aux malheureux réfugiés kurdes

Turquie : l'afflux de réfugiés kurdes syriens a dépassé le seuil des 130.000 personnes
 

La Turquie ouvre ses portes à une vague de réfugiés kurdes syriens

La Turquie : une zone de refuge et d'assistance humanitaires

Turquie : des sympathisants du PKK attaquent au cocktail Molotov des écoles