mercredi 8 octobre 2014

Mauvaise nouvelle pour les groupies d'Assad et du PKK : François Hollande soutient le projet de Recep Tayyip Erdoğan sur une zone tampon

Entretien téléphonique avec le président Recep Tayyip Erdoğan

Le président de la République et le président turc Recep Tayyip Erdoğan se sont entretenus par téléphone et ont évoqué la situation alarmante au Nord de la Syrie, notamment dans la ville de Kobané.

Ils ont constaté leur pleine convergence de vues sur la nécessité d’aider davantage l’opposition syrienne modérée en lutte à la fois contre Daech et contre le régime de Bachar el-Assad. Le président de la République a insisté sur la nécessité d’éviter le massacre des populations au Nord de la Syrie. Il a apporté son soutien à l’idée avancée par le président Erdoğan de créer une zone tampon entre la Syrie et la Turquie pour accueillir et protéger les personnes déplacées.

S’agissant de la situation en Irak, le président de la République et le président turc ont rappelé leur soutien à l’action menée par les combattants engagés dans la lutte contre Daech. Ils ont souligné qu’il n’y aurait de solution durable en Irak que politique, avec la pleine intégration de la population sunnite et de ses représentants.
Source : http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/entretien-telephnique-avec-le-president-recep-tayyip-erdo-an/

Voir également : La collaboration entre le PYD-YPG et la dictature sanguinaire d'Assad

"Sauver Kobanê" ? Salih Muslim (leader du PYD, branche syrienne du PKK) s'oppose catégoriquement à une intervention turque

En plein délire complotiste et antisémite, Abdullah Öcalan (PKK) déclare que l'Etat islamique est un "projet israélien"

PKK-PYD-YPG : "On peut comprendre les inquiétudes turques" (Didier Billion)

RAPPEL : la Turquie a déjà bombardé à plusieurs reprises les positions de l’Etat islamique (EIIL)