mardi 7 octobre 2014

Marseille : des extrémistes kurdes jettent des projectiles contre la police française

Une quinzaine de manifestants kurdes interpellés
Marseille / Publié le Mardi 07/10/2014 à 18H50

A la suite de la manifestation kurde, qui a rassemblé cet après-midi 1 500 personnes du haut de la Canebière jusqu'au consulat des USA (près de la Préfecture) où une délégation a été reçue, une quinzaine d'individus ont été interpellés à Marseille.

Après la dispersion de la foule, qui manifestait en soutien à ses compatriotes attaqués de toute part par Daech dans la ville de Kobané en Syrie, un groupe d'une quarantaine de personnes s'est dirigé vers le consulat de Turquie, avenue du Prado (8e arr.).

Là, les forces de l'ordre, qui avaient visiblement prévu cette venue, ont reçu des projectiles, qui ont aussi atteint la façade du consulat.

Les policiers ont écarté les assaillants avec leurs moyens lacrymogènes.


R.C.
Source : http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/3073249/une-quinzaine-de-manifestants-kurdes-interpelles.html

faits divers
Quinze interpellations en marge d'une manifestation pro-kurde à Marseille

Quinze personnes ont été interpellées ce mardi à Marseille devant le consulat de Turquie, après la dispersion d'une manifestation pro-kurde. Des incidents ont éclaté entre un groupe d'une trentaine de personnes et les forces de l'ordre.

    Par Olivia Malongo
    Publié le 07/10/2014 | 18:48

Plus d'un millier de membres de la communauté kurde de Marseille ont défilé mardi en signe de soutien à la ville kurde de Kobané en Syrie, une manifestation à l'issue de laquelle 15 interpellations ont eu lieu après des incidents près du consulat de Turquie. Les manifestants -1.500 selon les organisateurs, 1.300 selon la police- ont défilé dans l'après-midi le long de la Canebière, avant de se disperser sur le Vieux-Port dans le calme. Au cours de la manifestation, les membres de la communauté kurde de Marseille, qui défilaient pour la quatrième fois en moins de 10 jours, ont appelé à une intervention internationale en faveur de la ville de Kobané, proche de la frontière turque, sur le point de tomber aux mains des djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI).

Jets de pierres sur les policiers
Après la dispersion, un groupe de 30 à 40 personnes a pris à partie les forces de l'ordre déployées devant le consulat de Turquie, qu'elles surveillaient pendant la manifestation, a expliqué la direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Ces personnes ont jeté des pierres et des projectiles sur le bâtiment et sur les policiers, blessant légèrement l'un d'eux, a-t-on ajouté de même source. Le dispositif déployé dans le périmètre entourant le consulat de Turquie a permis dans la foulée d'interpeller au total 15 personnes.

Des drapeaux du PKK
Auparavant, dans la manifestation, sur des pancartes, on pouvait lire plusieurs slogans: "Réagissons avant qu'il ne soit trop tard", "Aujourd'hui des Kurdes, demain peut-être vous" ou encore "Les Kurdes de Syrie menacés de génocide". Des drapeaux du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) et des portraits de
son leader historique, Abdullah Öcalan,
qui purge depuis 1999 une peine de prison à vie en Turquie, étaient déployés en tête du cortège.
Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/2014/10/07/quinze-interpellations-en-marge-d-une-manifestation-pro-kurde-marseille-566874.html

Voir également : Agitation nationaliste kurde à Marseille : le sous-préfet sort de ses gonds

France : les sympathisants du PKK-YPG créent des troubles un peu partout (aéroports, autoroutes, gares, Assemblée nationale, TV)

Villiers-le-Bel et Evry : des Kurdes provoquent des affrontements avec la police suite à l'arrestation de certains d'entre eux

L'opération policière d'Arnouville et Evry visait l'organisation terroriste PKK

Le coup de force des Kurdes d'Arnouville