lundi 27 octobre 2014

Hakkari : lâche assassinat de trois soldats turcs désarmés

Trois soldats turcs tués par le PKK dans un raid
Par : Laura |  Mots clés : news
French.china.org.cn | Mis à jour le 26-10-2014

Trois soldats turcs ont été tués dans un raid lancé samedi par des rebelles du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan, hors-la-loi) dans le sud-est de la Turquie, ont indiqué les forces armées turques dans un communiqué.

Trois militants du PKK ont attaqué samedi après-midi des soldats turcs dans la ville de Yuksekova, dans la province de Hakkari, tuant deux soldats sur place, indique le communiqué, qui ajoute qu'un autre soldat est mort de ses blessures à l'hôpital.

Le PKK, qui a été placé sur la liste des organisations terroristes par la Turquie et plusieurs autres pays, a pris les armes en 1984 dans le but de créer une patrie kurde dans le sud-est de la Turquie. Depuis lors, plus de 40 000 personnes ont été tuées dans des conflits impliquant le groupe.

Les autorités kurdes avaient entamé des négociations de paix avec le PKK en octobre 2012, qui avaient abouti à un cessez-le-feu en mars 2013. Mais les combattants du PKK ont ensuite commencé à retourner dans leurs fiefs dans le nord de l'Irak en mai de l'an dernier.
Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Source : http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-10/26/content_33872876.htm
 
"Le meurtre de trois soldats sans armes est un acte lâche"

26 Octobre 2014 17:46 (Dernière mise a jour 26 Octobre 2014 17:47)

C'est en accueillant les opprimés et en maintenant la stabilité qu'on devient un acteur important, selon Yalcin Akdogan.

 AA - Adana - Nur Gülsoy

Le meurtre de trois soldats sans armes est un acte lâche, a déclaré selon le vice-Premier ministre turc Yalcin Akdogan dimanche lors d'une réunion à Adana (sud), où il s'est exprimé sur cet assassinat perpetré par des terroristes cagoulés à Hakkari (sud-est).


"Il s'agit d'un acte lâche. Tirer sur des personnes sans armes, alors qu'il étaient habillés en civil, c'est la plus grande lâcheté qui puisse être, a-t-il lancé. (...) Nous ne permettront pas de sacrifier l'ordre et la sécurité publics parce qu'il y a un processus de résolution. La priorité est d'établir la sécurité. La Turquie n'est pas un pays qui capitule devant le terrorisme et la violence."

Des terroristes masqués ont assassinés trois soldats samedi au district de Yüksekova à Hakkari (sud-est).


En outre, le vice-Premier ministre a évoqué les efforts déployés par la Turquie pour la protection des réfugiés.

"Il y a un grand chaos dans la région, a-t-il dit. Il y a des pays qui connaissent des conflits internes. Dans tout ce climat d'instabilité, la Turquie est un pays stable exemplaire, un havre de paix pour les opprimés. Plus d'un million et demi de personnes se sont réfugiées en Turquie et pas ailleurs, pourquoi? Parce que la Turquie fournit calme et stabilité. Nous devons maintenir et développer cet situation. Oui, nous avons accueilli 1,5 million de réfugiés. Plusieurs pays en difficulté espèrent l'aide de la Turquie. Si des habitants des Balkans, du Moyen-Orient, du Caucase demandent l'aide de la Turquie, c'est parce qu'elle les accueille tous. C'est ainsi qu'on devient un acteur important."

Yalcin Akdogan a insisté sur l'unité du peuple turc face aux manipulations et les dangers qui guettent le monde musulman.
Source : http://www.aa.com.tr/fr/headlines/410655--le-meurtre-de-trois-soldats-sans-armes-est-un-acte-lache-selon-le-vice-pm-turc