vendredi 18 avril 2014

Suisse : deux frères kurdes accusés de participation à l'organisation terroriste al-Qaïda

15.04.2014, 12:58 - Suisse Actualiser
Actualisé le 15.04.14, 12:58
Deux frères doivent répondre de participation à Al-Qaïda

Deux frères kurdes irakiens sont accusés d'avoir soutenu le réseau Al-Qaïda et travaillé sous la direction de Najmuddin Faraj Ahmad, fondateur et ancien dirigeant de l'organisation terroriste Ansar al Islam.
Le jugement est attendu le 2 mai.

Deux frères kurdes irakiens répondront le 28 avril d'appartenance à une organisation criminelle poursuivant des buts terroristes devant le Tribunal pénal fédéral (TPF). Ils sont accusés d'avoir soutenu le réseau Al-Qaïda en mettant sur pied et administrant des sites Internet appelant au crime.

Le jugement est attendu le 2 mai, indique le site Internet du TPF. Selon l'acte d'accusation, les deux frères ont travaillé sous la direction de Najmuddin Faraj Ahmad, alias Mullah Krekar, fondateur et ancien dirigeant de l'organisation terroriste Ansar al Islam.

Ce dernier a créé une nouvelle structure de soutien au sein du réseau Al-Qaïda, laquelle exploitait plusieurs plates-formes Internet pour la diffusion, à titre de propagande, d'attaques terroristes et de messages du réseau. Elle maintenait également des "chat-rooms" en tant que salles de réunion virtuelles ainsi que des forums pour sympathisants potentiels et actifs.

La première étape consistait à attirer des personnes potentiellement intéressées à travers les sites Internet et à les encourager à participer activement sous forme d'inscriptions et de commentaires. Dans une seconde étape, ces personnes étaient examinées par Mullah Krekar et les cadres de la nouvelle organisation, dont faisait partie le frère aîné.

Ceux qui étaient considérés comme dignes de confiance se voyaient ensuite accorder l'accès aux "chat-rooms" fermés de l'organisation, voire, dans une troisième étape, au cercle de direction le plus étroit et à la structure de prise de décision.

Fonctions-clé

Il est reproché à l'aîné des deux frères d'avoir exercé plusieurs fonctions-clé au sein de l'organisation nouvellement créée, notamment d'avoir mis en place, exploité et partiellement financé un forum ainsi que diverses pages Internet et "chat-rooms". De plus, il lui est reproché d'avoir transmis des messages entre Mullah Krekar et les groupements terroristes armés en Irak proches d'Al-Qaïda.

Il aurait également reçu, en contact direct avec les représentants de ces groupements, des communiqués de vidéo sur les attentats terroristes commis par ces groupements et les aurait publiés et commentés.

Le cadet des deux frères aurait lui assumé diverses fonctions. Il rédigeait ses propres contributions de textes, accompagnées du matériel d'images correspondant. Les deux accusés auraient, à de nombreuses reprises, téléchargé et enregistré sur leurs ordinateurs des vidéos montrant des exécutions de personnes sans défense, accomplies avec brutalité.

Arrêtés à Bâle

Après leur entrée en Suisse, les deux Kurdes avaient obtenu l'asile politique. Ils ont été arrêtés en novembre 2008 à Bâle et placés en détention provisoire pendant treize mois pour l'aîné et dix mois et demi pour le cadet. Ils ont été libérés, mais doivent se présenter chaque semaine à un poste de police. Leurs permis d'établissement et leurs documents d'identité irakiens leur ont été confisqués.

Outre de participation à une organisation criminelle, ils doivent répondre de provocation publique au crime ou à la violence, de représentation de la violence, ainsi que de faux dans les titres et d'autres délits.

Source: ATS
Source : http://www.arcinfo.ch/fr/suisse/deux-freres-doivent-repondre-de-participation-a-al-qaida-566-1282665