lundi 28 mai 2012

Le violeur kurde Selcuk Ozcan est membre du PKK

"Les assises de la Haute-Garonne ont condamné vendredi dernier à des peines allant jusqu'à 15 ans de réclusion trois Turcs accusés d'avoir profité du désarroi profond d'une fugueuse de 14 ans pour la violer pendant quatre jours.
Ishak Guler, 22 ans, le premier à avoir infligé des relations sexuelles à Julie en août 2009, a été condamné à 15 années de réclusion criminelle pour viols aggravés et complicité de viols. Selman Varkan, 24 ans, ami d'Ishak Guler et comme lui fils de réfugiés politiques kurdes installés en France, a été condamné à 13 années de réclusion.
Après plus de six heures de délibéré, la cour a infligé à Selcuk Oczan, 37 ans, Kurde réfugié en France après avoir été condamné en Turquie pour son appartenance au Parti des travailleurs du Kurdistan, 8 années d'emprisonnement pour viols aggravés.

Velichka Naydenova, 31 ans, une prostituée bulgare qui avait hébergé l'adolescente au moment des faits, a été condamnée à 5 ans de prison avec sursis pour complicité de viols.
A l'énoncé du verdict, Ishak Guler s'est mis à crier dans le box. Tandis que les policiers l'emmenaient hors de la salle d'audience, de « dépit et d'incompréhension », il s'est coupé le bras en le passant à travers un carreau de fenêtre, a indiqué son défenseur, Me Nicolas Raynaud De Lage.
Les défenseurs d'Ishak Guler et de Selman Varkan, qui avaient plaidé une requalification des faits en atteinte sexuelle, ont annoncé un probable appel."

Source : http://www.nordeclair.fr/info-locale/la-jeune-fille-du-pas-de-calais-avait-fugue-pendant-ses-vacances-ia60b0n27141

"Comme d’habitude, les médias français ont préféré de mettre en avant les origines des ces hommes, en stigmatisant toute une communauté, alors qu’ils évitent en générale de prononcer le mot « kurde » quand il s’agit des problèmes politiques.

Ishak Guler, 22 ans, a été condamné à 15 années de réclusion criminelle pour viols aggravés et complicité de viols, sur une adolescente de 14 ans en août 2009, tandis que  Selman Varkan, 24 ans, ami d'Ishak Guler à 13 années de réclusion et Selcuk Oczan, 37 ans, 8 années d'emprisonnement. 

Tous les médias ont insisté sur les origines des ces hommes, et plusieurs d’entre eux ont même rappelé que Selcuk Ozcan est un réfugié en France après avoir été condamné en Turquie pour son appartenance au Parti des travailleurs du Kurdistan."

Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/maxime-azadi/260512/quand-un-peuple-est-stigmatise-apres-un-viol

Voir également : Les violeurs kurdes de Toulouse sont des "réfugiés politiques" ou des fils de "réfugiés politiques" (apocu ?)