mercredi 28 mars 2012

Italie : arrestation de 5 racketteurs kurdes

Des racketteurs kurdes arrêtés en Italie
Mis à jour le 27/03/2012 à 15:39 | publié le 27/03/2012 à 15:32

La police italienne a annoncé aujourd'hui l'arrestation de cinq Kurdes soupçonnés de racketter leurs compatriotes dans le nord de l'Italie en leur infligeant une sorte d'"impôt révolutionnaire" pour financer le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).


L'enquête a débuté au parquet de Venise il y a plusieurs mois après le passage à tabac d'un citoyen turc résidant dans cette région et tenant un petit restaurant.
"Nous avons établi les modalités de financement du PKK selon un schéma bien rodé et le groupe agissait contre ceux qui refusaient de payer l'impôt révolutionnaire en exerçant des pressions psychologiques, accompagnées parfois de violences", a indiqué devant la presse à Venise un responsable de la police anti-terroriste italienne Gaetano Ezio.


Les Kurdes résidant dans le nord-est de l'Italie devaient payer de 10 à 30 euros par personne et par mois, plus un versement annuel variant entre 1.000 et 1.500 euros, selon la même source. Quatre des cinq Kurdes arrêtés habitaient dans le nord-est de l'Italie, le cinquième à Crotone (Calabre, sud).
Plusieurs perquisitions ont été effectuées dans le cadre de cette opération, y compris au domicile des victimes, au cours desquelles a été retrouvé un livre contenant les noms des personnes ayant payé et le montant des somme versées.

Le PKK, considéré comme un mouvement terroriste par la Turquie, l'Union européenne et les Etats-Unis, a déclenché en 1984 une rébellion sécessionniste dans le sud-est de la Turquie, région pauvre et sous-développée, peuplée majoritairement de Kurdes.
Ce conflit a fait plus de 45.000 morts depuis cette date, selon l'armée turque.
Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/03/27/97001-20120327FILWWW00532-pkk-5-racketteurs-kurdes-arretes-en-italie.php