samedi 25 décembre 2010

La "guerre sainte" de Khomeini contre les Kurdes

Michelle Meyer, Questions sur le Moyen-Orient : le Kurdistan, Strasbourg, Prospective 21, 1992, p. 16 :

"En août 1979, Khomeyni proclame "la guerre sainte" contre le Peuple kurde sunnite alors que les Iraniens [les Perses] sont chiites. Les forces gouvernementales équipées d'armes américaines, israéliennes, anglaises, françaises, allemandes bombardent villes et villages kurdes, guerre imposée à un peuple qui depuis 50 ans luttait contre la monarchie pour voir mettre en oeuvre la démocratie.

Le bilan de cette guerre est plus de 40.000 civils tués, des centaines d'invalides, des habitations détruites ou pillées, des populations qui cherchent refuge dans les montagnes, des familles déportées vers d'autres parties de l'Iran, des prisonniers politiques kurdes victimes de tortures barbares."